ostentateur


ostentateur

⇒OSTENTATEUR, -TRICE, adj.
Synon. de ostentatoire (plus usuel).
A. —[En parlant d'un inanimé]
1. [concr.] L'entrée [d'une fourmilière] est tantôt soigneusement dissimulée, tantôt franchement apparente ou même ostentatrice (MAETERL., Vie fourmis, 1930, p.82). Il possédait alors et conduisait au besoin lui-même une automobile merveilleusement ostentatrice et mitraillante au moyen de laquelle il avait inspecté toute la région (DUHAMEL, Nuit St-Jean, 1935, p.132).
2. [abstr.] Modestie ostentatrice. M. de Talleyrand (...) refusa de prime abord d'aller chez Louis XVIII, répondant à ceux qui l'en pressaient par sa phrase ostentatrice: «Je ne suis jamais pressé; il sera temps demain» (CHATEAUBR., Mém., t.2, 1848, p.617).
B. —[En parlant d'une pers.] Ce marquis [le père de Villiers de l'Isle-Adam] paraissait plutôt quelconque, aussi effacé que son fils était ostentateur et combatif (L'OEuvre, 20 févr. 1941).
Empl. subst. Charmant ostentateur de la gloire, affronteur de mort, infatué de son épée, [le capitaine D.] (D'ESPARBÈS, Ceux de l'an 14! 1917, p.185).
REM. Ostentatif, -ive, adj., rare, synon. L'homme qui se pavane et fait la roue, l'homme ostentatif pose que l'apparence d'intention vaut autant que l'intention (JANKÉL., Je-ne-sais-quoi, 1957, p.148).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. Ca 1535 (SELVE, tr. PLUTARQUE, Coriolan, éd. 1543, 84 r° ds HUG.). Empr. au lat. ostentator, -oris «celui qui fait montre de», formé sur le supin ostentatum de ostentare «présenter» et «montrer avec affectation», intensif de ostendere, v. ostensible. Bbg. GOHIN 1903, p.277.

ostentateur, trice [ɔstɑ̃tatœʀ, tʀis] adj.
ÉTYM. 1580; 1535, « qui montre »; lat. ostentator, du supin de ostentare. → Ostentatoire.
Vx. Qui témoigne de l'ostentation, qui est fait avec ostentation. Ostentatoire. || Une attitude ostentatrice (Académie).
0 (…) une philosophie ostentatrice, qui ne veut que des œuvres d'éclat, et n'apprend rien tant à ses sectateurs qu'à beaucoup se montrer.
Rousseau, Mélanges, 2e dialogue.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ostentateur — ostentateur, trice (o stan ta teur, tri s ) s. m. et f. Celui, celle qui fait parade de.... •   On aura, au lieu d un homme soumis, un ostentateur, BOSSUET Lett. quiét. 376. •   Une philosophie ostentatrice qui ne veut que des oeuvres d éclat et… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • OSTENTATEUR, TRICE — adj. Qui montre de l’ostentation. Un esprit ostentateur. Une attitude ostentatrice …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ostentatoire — [ ɔstɑ̃tatwar ] adj. • 1903; h. 1527; du lat. ostendere « montrer » ♦ Littér. Qui témoigne de l ostentation, qui est fait, montré avec ostentation. Charité ostentatoire. Témoignage, démonstration ostentatoire d amitié. ⊗ CONTR. 1. Discret. ●… …   Encyclopédie Universelle

  • ostentation — [ ɔstɑ̃tasjɔ̃ ] n. f. • mil. XVIe; obstentacion 1403; « action de montrer » 1366; lat. ostentatio ♦ Mise en valeur excessive et indiscrète d un avantage. ⇒ étalage, parade. Avec ostentation. ⇒ 2. affectation, gloriole, orgueil, vanité; fam. épate …   Encyclopédie Universelle

  • sectateur — sectateur, trice [ sɛktatɶr, tris ] n. • 1403; lat. sectator ♦ Vx Personne qui professe les opinions d un philosophe, les croyances d une secte. ⇒ adepte, partisan, séide. « Une philosophie ostentatrice qui [...] n apprend rien tant à ses… …   Encyclopédie Universelle

  • -ateur — ⇒ EUR2/ EUSE, (A)TEUR/ (A)TRICE, ( TEUR, ATEUR, TRICE, ATRICE)suff. Suff. formant des noms d agents. I. eur, euse. [La base est en gén. un verbe, parfois un subst.] A. Le subst. dérivé (souvent adjectivable) désigne une personne. 1. Il désigne la …   Encyclopédie Universelle

  • -atrice — ⇒ EUR2/ EUSE, (A)TEUR/ (A)TRICE, ( TEUR, ATEUR, TRICE, ATRICE)suff. Suff. formant des noms d agents. I. eur, euse. [La base est en gén. un verbe, parfois un subst.] A. Le subst. dérivé (souvent adjectivable) désigne une personne. 1. Il désigne la …   Encyclopédie Universelle

  • -eur — I. ⇒ EUR1, suff. Suff. formateur de subst. fém. désignant la qualité exprimée par l adj. de base. A. Le dér. désigne une perception, une sensation (avec en gén. des emplois fig.) une couleur : blancheur, blondeur, noirceur, pâleur, roseur,… …   Encyclopédie Universelle

  • -teur — ⇒ EUR2/ EUSE, (A)TEUR/ (A)TRICE, ( TEUR, ATEUR, TRICE, ATRICE)suff. Suff. formant des noms d agents. I. eur, euse. [La base est en gén. un verbe, parfois un subst.] A. Le subst. dérivé (souvent adjectivable) désigne une personne. 1. Il désigne la …   Encyclopédie Universelle

  • -trice — ⇒ EUR2/ EUSE, (A)TEUR/ (A)TRICE, ( TEUR, ATEUR, TRICE, ATRICE)suff. Suff. formant des noms d agents. I. eur, euse. [La base est en gén. un verbe, parfois un subst.] A. Le subst. dérivé (souvent adjectivable) désigne une personne. 1. Il désigne la …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.